Grossesse et CBD : prudence avant tout

Il n’existe à ce jour aucune étude scientifique contrindiquant l’usage du CBD chez la femme enceinte. Il n’existe pas non plus de résultats de recherches sérieux démontrant que la consommation de CBD serait sans risque pour le foetus.

Le CBD n’est pas un stupéfiant. Il ne provoque aucune ivresse ni aucun effet « planant ».

Le CBD demeure une molécule qui agit sur le cerveau et le système nerveux.

Par conséquent, il est indispensable d’observer la plus grande prudence quant à son utilisation par les femmes enceintes et allaitantes.

Il en va de même pour les mineur(e)s. SOBARI déconseillera sa consommation tant qu’aucune étude scientifique n’aura pas prouvé qu’elle était sans risque.

En d’autres termes, par souci de précaution et sauf avis médical favorable d’un professionnel de santé, il est fortement contrindiqué de consommer tout produit au CBD pour les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que pour les mineur(e)s.